Cévéo, Villages vacances & campings

Villages vacances & campings

Rappel gratuit ma réservation

Infos et résa : 04 73 77 56 14

  • fr
  • en
menu

Découvrez les merveilles naturelles des Hautes-Pyrénées

Les Hautes-Pyrénées nous fascinent, nous aimons nous y promener et faire profiter régulièrement nos lecteurs de nos découvertes. Le festival Jazz à Luz, le village de Luz-Saint-Sauveur … sont quelques merveilles patrimoniales ou culturelles que nous avons aimé partager avec vous, lors de nos escapades. Partons maintenant en direction de lieux emblématiques, connus -parfois mondialement-, mais paradoxalement si reposants et vivifiants !

 

 

La brèche de Roland

 

En plein parc national des Pyrénées (cirque de Gavarnie), à quelques pas de la frontière avec l’Espagne, la brèche de Roland est, au bas mot … imposante.

Ce trou naturel, à couper le souffle, d’une largeur de 40 m., et de 100 m. de haut, culmine à 2800 m. et propose un exemple type des plus beaux édifices spontanément offerts par notre planète … A moins que l’on ne laisse place à l’imaginaire de la légende qui conte la force avec laquelle Roland (neveu de Charlemagne) aurait frappé son épée dans la roche, à l’issue d’une embuscade historique dans les montagnes pyrénéennes …

 

La brèche de Roland, depuis le massif du Mont-Perdu. Un symbole de la frontière franco-espagnole.

Source : garrulus, sur Wikimedia Commons.

 

 

Accessible depuis la province de Huesca, en Aragon espagnol, la brèche est également pleinement atteignable depuis le col français des Sarradets et son refuge. Avis aux sportifs de ne pas négliger le dénivelé, ici très important !

 

 

Le pic du Midi de Bigorre

 

Placé dans le top 10 des meilleurs endroits au Monde pour observer le ciel*, s’ouvrant d’est en ouest sur 300 km. de montagnes (jusqu’au Massif Central, au loin), le pic du Midi de Bigorre est un incontournable pyrénéen, français, européen … . Grand site flirtant avec les 3 000 m. d’altitude, balcon naturel incomparable, il offre un panorama unique sur la chaîne locale et les nombreux autres monts omniprésents, érigeant leurs pics à travers les nuages.

 

Vue panoramique vers le sud depuis l’observatoire du pic du Midi de Bigorre.

Source : Benh LIEU SONG, sur Wikimedia Commons.

 

 

 

Les qualités de l’air, de la lumière et de l’atmosphère propres au pic permettent à ce dernier de s’imposer comme un lieu non seulement propice à la pratique de nombreux sports, mais aussi au ressourcement, et à la recherche et l’observation astronomique ou météorologique.

Le lieu est d’ailleurs, à ce titre, devenu une station RICE (Réserve Internationale du Ciel Etoilé), mêlant un travail d’information des publics sur les impacts des pollutions lumineuses et la mise en place d’un éclairage responsable dans les Hautes-Pyrénées.

 

* Jamie Carter, journaliste au Telegraph – source.

 

Les lacs du Néouvielle

 

La haute montagne n’est pas en reste en termes de paysages, notamment lacustres. La myriade de lacs (plus de 70) et laquettes de la réserve naturelle du Néouvielle en est une belle démonstration. Imaginez un instant randonner dans un mélange harmonieux, empli d’une végétation luxuriante, aux nuances de vert, d’une eau pure et vierge et d’un ciel profond, léchant l’horizon dans un dégradé régulier. C’est cette escapade -d’un onirique, admettez- que proposent la réserve du Néouvielle et ses lacs.

 

Le massif du Néouvielle, depuis le pic du Midi, à 2876 m.

Source : Philippe Garcelon, sur Wikimedia Commons.

 

 

Les roches et arêtes granitiques du lieu constituent un terrain de jeu pour tous les amateurs de marche et de découvertes exceptionnelles ; enfin, ici, on ouvre grand les yeux. De richesses floristiques ou faunistiques, en pauses revigorantes pour s’oxygéner les poumons, en passant par la contemplation d’une nature qui se dénude et s’offre à nous dans une pudeur respectable, il y a, vraiment, carton plein, pour cet environnement qui fait le succès de notre beau pays.

 

 

Cauterets – Pont d’Espagne

 

Bien que l’on s’y croirait, nous ne nous trouvons pas dans le grand nord canadien … Connu comme un lieu historique d’échanges entre la France et l’Espagne, le site naturel du/de Pont d’Espagne (~1500 m.) est rapidement devenu le symbole de l’entrée dans le parc national des Hautes-Pyrénées. Aux portes de la station thermale et de sports d’hiver Cauterets, le site offre un paysage de carte postale aux promeneurs : la faune (isards, bouquetins, marmottes …), les cascades limpides, l’ensemble des infrastructures naturelles confèrent une puissance et un potentiel touristique immense à cet environnement frontalier.

A proximité, le lac de Gaube, la vallée du Marcadau (ancienne « place de marché ») et son gave, le val de Jéret, les pâturages et espaces forestiers se réunissent, tels des éléments propices à une villégiature pittoresque.

 

Le magnifique lac de Gaube, laisse tout simplement … sans voix.

Source : Damien Petit, sur Unsplash.

 

 

Nous oublions -(in)volontairement (?)- bon nombre de références. Convaincus qu’une escapade et un beau paysage valent mille mots, nous vous invitons à vous montrer curieux, randonneurs, arpenteurs !

Lourdes, le Tourmalet … et des destinations plus éloignées du village vacances Cévéo de Luz-Saint-Sauveur vous attendent, en été ou en hiver.

Au détour d’une randonnée, n’oubliez pas que « la relation existant entre l’humanité et la nature doit être faite de respect et d’amour, non de domination ». | René Jules Dubos.

 

 

 

Certains visuels ont pu faire l’objet de retouches.

Source de la photo d’illustration de l’article : « lake surrounded by mountains », par Maria Cassagne, sur Unsplash.