Cévéo, Villages vacances & campings

Villages vacances & campings

Rappel gratuit ma réservation

Infos et résa : 04 73 77 56 14

  • fr
  • en
menu

Tour du Monde des événements Gravel Bike

Le vélo gravel tend à s’imposer comme une tendance incontournable côté cycles. Fédérant de plus en plus de fans, ce nouveau vélo est également l’objet d’événements le mettant en valeur, un petit peu partout sur la planète. Tour d’horizon des plus prometteurs ! 💪

 

 

Dirty Kanza (Etats-Unis)

 

Midwest, pick-ups et tournesols … ça sent bon le Kansas ! Mais, sans Dirty Kanza, ça n’a pas la même saveur. Fort heureusement, l’event et ses différentes courses sont installés depuis bientôt 15 ans dans le paysage américain et font vibrer milliers de participants amoureux d’un esprit qui a su rester roots. Les « gars » qui organisent ça « sont passionnés par le cyclisme et l’ont fait dans le but de fournir des expériences de cyclisme enrichissantes à la communauté gravel, tout en prônant un mode de vie sain » dit Jim Cummins, Chief Gravel Officer -au ton plutôt décalé- de l’événement.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Neil Taylor (@ministerofgravel) le

 

 

Barry-Roubaix (Etats-Unis)

 

L’événement qui tire son nom de la mythique Paris-Roubaix, une des plus anciennes courses cyclistes, emprunte des pistes de graviers, sable, boue ou pavés sur une boucle de plus de 100 km au départ d’Hastings, dans le comté de Barry (Michigan) et de ses grands lacs. Cette « killer graver road race », qui peut s’étendre à 260 km dans sa formule difficile, est ouverte aux pros comme aux amateurs et attire du monde (presque 4000 rouleurs). Accueillant plus que des gravel bikes, puisque les tandems, fatbikes, VTT, vélos de route sont notamment autorisés, elle propose également une fête géante pour accompagner la remise des prix !

 

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par BARRY ROUBAIX (@barryroubaix1) le

 

 

Veneto Gravel (Italie)

 

Veneto Gravel est un des événements les plus exigeants d’Europe. Beaucoup de dénivelé, plus de 690 km pour cette aventure à travers sept provinces de la Vénétie, avec comme point de départ et d’arrivée Piazzola sul Brenta (Padoue). De la campagne à la ville, le Veneto Gravel reste dans l’esprit sportif et invite à relever un sacré challenge. Mais les rencontres, les découvertes patrimoniales et la camaraderie de cette expédition 100% italienne ont de quoi rapidement faire oublier les difficultés inhérentes à la course.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par venetogravel (@venetogravel) le

 

 

Battle on the Beach (Royaume-Uni)

 

De la même façon que le cocktail explosif dont on taira le nom, cet événement est un savant mélange de pratiques puisqu’il réunit des amateurs de cyclocross, gravel et VTT dans une unique course.

Le boucle (parcourue trois fois, pour un total de 45 km) est composé de passages sur le sable des plages de Pembrey (parc naturel du Pays de Galles), et s’enfonce également dans des sous-bois. Plutôt familial, l’événement accueille un camping / village avec diverses animations, de la restauration … et même une deuxième course de nuit au format contre la montre de 10 km dans le noir -pour les plus téméraires.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Niall Waters (@niall_waters) le

 

 

Tsukling Gravel King (Russie)

 

La Russie n’est pas une exception quand on en vient à parler gravel. Ses terres à perte de vue, ses grands espaces naturels séduisent la communauté gravel locale, fervente amatrice de longues excursions en mode bikepacking. Des participants de tous horizons se retrouvent sur Цуклинг Гревел Кинг, un événement où l’ambiance camping omniprésente apporte du réconfort, après des kilomètres (au moins 90 !) à sillonner l’asphalte ou les routes abîmées de la campagne de Saint-Pétersbourg.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @sectishere le

 

 

Nature is Bike (France)

 

Retour au bercail. L’hexagone a aussi son lot d’initiatives gravel-centric, à l’image du Nature is Bike. Ce véritable festival français entièrement dédié au Gravel se tient à Angers, et a bien l’intention de faire bouger les codes. Entre rencontres de pros, découvertes des innovations, le tout dans une ambiance cool et décontractée le Nature is Bike propose également différentes options aux amoureux de ride : raid nocturne de 65 km, excur’ de 100 km dans la nature angevine … de quoi se challenger et s’échauffer les mollets.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par NATURE IS BIKE (@nature_is_bike) le

 

 

Fireflies Patagonia (Amérique du Sud)

 

1000 km à travers les terres volcaniques de la Patagonie, un challenge plutôt fou. Mais l’effort n’est rien si on le compare à celui de lutter contre une maladie. C’est pour ça qu’est née Fireflies, pour soutenir les malades dans leur combat de tous les jours, et aussi pour récolter des dons, dans un effort solidaire et surhumain. Belle métaphore.

Créée il y a 20 ans dans une version alpestre, la version andine de la course, elle, est bien plus extrême, entre espaces sauvages et endommagés, routes escarpées, sols rocailleux et champs de lave. Le défi est complet -y compris dans l’obscurité de la nuit argentino-chilienne, pour affronter les 19 800 m. de dénivelé prévus sur le tracé et pour lutter contre le manque d’oxygène, plus rare en altitude.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par The F I R E F L I E S T O U R (@the_fireflies_tour) le


 

 

Certains visuels ont pu faire l’objet de retouches.

Source de la photo d’illustration de l’article : Mohit Tomar, sur Unsplash.