Cévéo, Villages vacances & campings

Villages vacances & campings

Rappel gratuit ma réservation

Infos et résa : 04 73 77 56 14

  • fr
  • en
menu

Gruissan : bien plus qu’une station balnéaire.

Les préparatifs ont débuté : eh oui, certains d’entre vous pensent déjà sérieusement aux (graaaaandes) vacances d’été qui les attendent ! De notre côté, nous vous souhaitons que ces dernières soient fantastiques.

Afin que chacune de nos destinations vacances vous laisse des souvenirs inoubliables, nous vous proposerons divers articles pour vous aider à préparer et apprécier vos séjours.

 

 

Elle s’impose dans votre carnet de route …. Quelles que soient vos attentes, vous y trouverez nécessairement de quoi satisfaire vos vacances d’été … : Gruissan ! Destination été par excellence, elle cache toutefois de nombreux secrets patrimoniaux et se révèle être un écrin d’histoire.

 

Vous cherchez des activités dans les alentours ? Vous voulez connaître les points d’intérêt de l’agglomération gruissanaise ?

 

« Que faire à Gruissan ? » est votre question du moment ? Vous tombez bien.

Les lignes qui suivent vous révèlent les curiosités de la place to be de la saison. Go ! 🔥

 

 

Un village bien organisé

 

Avant les plages de sable fin et l’ambiance méditerranéenne, Gruissan est d’abord un vieux village circulaire dominé par un château et les ruines de sa tour médiévale « Barberousse ». Ce sont également de typiques maisons de pêcheurs qui orbitent et s’organisent tout autour.

Enfin, le port de plaisance (bien distinctif de « rive gauche », et « rive droite ») accueille bonne partie de la vie locale gruissanaise.

 

Plus au sud, Gruissan est également représentée par sa station balnéaire, appréciée des vacanciers.

 

vue sur la station balnéaire de Gruissan

Source (sous licence Creative Commons Attribution-Share Alike 3.0 Unported).

 

 

Une histoire, un patrimoine

 

Gruissan se révèle être très riche. Nous pouvons effectivement remonter jusqu’à la période préhistorique pour trouver de premiers éléments significatifs de l’héritage d’une activité humaine en Occitanie.

 

 

La grotte de la Crouzade

 

Nichée dans la falaise de la Clape, et surplombant la vallée de la Gouttine, elle a été découverte à la fin du 19ème siècle (1866). Classée Monument Historique dès 1928, elle avait été ouverte au public (suite à diverses sessions de fouilles), à l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine. Les sondages archéologiques se sont poursuivis jusqu’en 2018.

La grotte de la Crouzade a révélé des fossiles d’homo sapiens sapiens, reconnus comme un des plus anciens vestiges d’anatomie moderne en Europe occidentale.

 

Le Moyen-Âge est, lui aussi, un des fondements historiques de Gruissan. En effet, le seigneur de Gruissan n’était autre que l’archevêque de Narbonne, initiateur d’un patrimoine facile à constater encore aujourd’hui, avec notamment … :

 

 

Le château de Gruissan

 

Perché sur une butte, il surplombe le delta de l’Aude et s’est avéré être situé de façon stratégique dans l’Antiquité (veillant sur les galères se rendant au port de Narbonne), puis au Moyen-Âge, où il constituait place forte de la défense de ce dernier.

Cette sentinelle a été rejointe par les premières cabanes de pêcheurs qui se massaient à ses côtés, afin de se maintenir en sécurité face aux pirates et corsaires Barbaresques.

La forteresse a traversé de nombreux conflits, a même été détruite puis en partie reconstruite. Il en demeure qu’elle est dotée d’une histoire fascinante, qui a traversé les siècles, à l’instar de sa tour Barberousse.

Les vestiges du site ont d’ailleurs fait l’objet d’une restauration d’ampleur, initiée par la municipalité, afin de rendre ce patrimoine accessible à tous.

 

 

La tour Barberousse

 

L’origine du nom est toujours restée incertaine. On pense néanmoins que la dénomination de la fameuse tour serait issue de « Barberoussette », mi-pirate mi-corsaire, officiant dans les eaux du Golfe du Lion. Quoi qu’il en soit, son histoire est marquée par ces légendes et autres us et coutumes, et le nom de la tour traverse les âges et s’en voit donc d’autant plus légitimé.

 

Des visites guidées sont organisées.

 

 

La tour Barberousse à Gruissan, un des nombreux symboles de cette station balnéaire riche en découvertes

Source.

 

 

 

Notre-Dame des Auzils

 

Cette chapelle, construite au 17ième siècle, est historiquement issue d’un prieuré du 12ième siècle (Dame Dals Auzils). Idéalement située et dotée d’une vue sur la mer, elle est perchée en surplomb de la Clape (le typique massif calcaire de la région). Son chœur a la singularité d’être construit au-dessus d’une grotte (la grotte Saint-Salvaire) !

 

Plus d’informations sur la Clape : https://maisondelaclape.com/

 

       Notre Dame Des Auzils, à Gruissan, dans le Massif de La Clape

Source (sous licence Creative Commons Attribution-Share Alike 4.0 International).

 

 

Chose intéressante à savoir aussi : pour vous y rendre, vous pourrez suivre les 26 cénotaphes qui longent le chemin de la chapelle. Ces tombeaux sans corps ont été dressées en hommage aux marins disparus en mer, et mettent en avant leurs noms et l’histoire (parfois lointaine) de leurs naufrages, dans un environnement naturel calme et protecteur.

 

Le jardin de l’Ermite (proche du cimetière marin) vaut également le détour des promeneurs.

La chapelle fût classée Monument Historique en 1964, rénovée dans les années 70. S’en suivra le classement des « Auzils » aux Sites Historiques.

 

Pour plus d’informations, consultez (ici) le guide des randonnées à faire dans la nature de Gruissan.

 

 

Gruissan, station balnéaire aux multiples facettes …

 

 

Gruissan village

 

Nous en parlions un peu plus haut, Gruissan est un village typique de la côte languedocienne. Il est formé en circulade : ses ruelles vivantes (restaurants, commerces …) s’organisent autour du bloc soutenant le château, et reflètent un art de vivre méditerranéen. Il est agréable d’y déambuler au gré des envies, et d’observer les petites maisons aux toits rouges et murs ocrés.

 

Le saviez-vous ? Le terme « circulade » désigne (selon l’architecte Krzysztof Pawlowski) un village circulaire médiéval dont le cercle est à la base de tout ou partie de la distribution de l’espace urbain.

 

 

Vue panoramique de Gruissan

Source (sous licence Creative Commons Attribution-Share Alike 4.0 International)

 

 

Non loin de la mairie de Gruissan, se tient régulièrement le marché place Gibert (toute l’année, de 8h00 à 13h, les Lundi, Mercredi et Samedi).

 

Retrouvez ici toutes les informations pratiques sur les marchés à Gruissan.

 

 

Gruissan village est également riche de son église gothique paroissiale du 13ième (Notre-Dame de l’Assomption), où l’on peut admirer peintures et ex-voto. Celui en l’hommage d’un naufrage de quatre bateaux, et particulièrement significatif de la vie des marins pêcheurs, a été réalisé par le peintre audois Jacques Gamelin.

 

Le Pech des Moulins est un lieu anciennement occupé par cinq moulins à grains et à huile répartis sur les cinq hectares du site (qui servaient de cultures de céréales et de pâtures pour les moutons). Aujourd’hui maintenu par la municipalité et de plus en plus fréquenté, il met en avant des éléments majeurs de l’histoire gruissanaise et la place économique qu’était « le pech » (« colline » en occitan), avec notamment un four à pain, une presse, une capitelle (cabane en pierres sèches), une noria (machine hydraulique) … dans un environnement florissant d’oliviers, d’amandiers et de vignes.

 

N’hésitez pas à faire un tour par ce symbole de Gruissan, et à admirer le panorama local qui s’offre à l’horizon (Gruissan, la Clape, les étangs …).

 

Pratique : Prenez la rue du Pech, rejoignez le tribunal des prud’hommes pêcheurs, d’où vous pourrez gagner la table d’orientation du Pech.

 

 

« Il est, en Méditerranée, une institution professionnelle de pêche maritime, dont les origines, au moins sociologiques, remontent à plus de mille ans : les prud’homies des pêcheurs ».

 

Curiosité locale : fondée en 1791 et expression institutionnelle des pêcheurs, la Prud’homie de Gruissan est constituée d’une communauté de pêcheurs officiant sur un territoire régional. La Prud’homie prenait historiquement en charge la gestion de services d’intérêt général bénéficiant à l’ensemble de la communauté (mise à disposition de hangars, distribution de carburants …).

 

Vous l’aurez compris, Gruissan a toujours revendiqué son identité de village de pêcheurs.

 

 

Gruissan plage

 

Que serait Gruissan, sans ses chalets en bois (rendus célèbres par le film « 37°2 Le Matin » de Jean-Jacques Beineix) ?

Construites sur pilotis, plus d’un millier de maisons symbolisent une des plages les plus sympathiques de l’Aude : la plage des Chalets, au sud de Gruissan, avec ses 150m de large et 2km de long. (La Floride n’est plus très loin ! 😉).

 

 

Les cabanes sur pilotis de Gruissan Plage

Source (sous licence Creative Commons Attribution-Share Alike 3.0 Unported).

 

 

Les premières constructions datent de la fin du 19ième siècle, et accueillaient jadis les familles de Narbonne et alentours qui venaient se ressourcer à Gruissan. Reconstruites après-guerre, elles connaissent un essor touristique considérable dès les années 1970 (aménagement de Gruissan port).

 

Certains chalets se louent, d’autres sont occupés à l’année.

 

Concernant les autres plages de Gruissan :

 

 

 

Le saviez-vous ? La plage de Mateille est un site naturel classé par le Conservatoire du littoral et dispose d’une base nautique. Son lac marin est spécialement adapté aux activités de planche à voile.

 

 

 

Gruissan port

 

Un art de vivre …

 

Les pêcheurs avaient précédemment l’habitude d’amarrer leurs embarcations à une chaussée équipée de trois ponts en bois appelée « lo clòt ». Transformée en bassin-abri pour les embarcations suite à des travaux initiés en 1895 par la municipalité, elle deviendra le petit port de pêche de Gruissan.

Quant aux plaisanciers, ils bénéficient, depuis les années 1960, d’équipements aménagés dédiés à leurs activités : quais, pontons, et bâtiments. Le quartier est aujourd’hui connu pour son architecture mêlant structures portuaires et citadines.

 

Le saviez-vous ? Le port de plaisance a été nommé Port Exemplaire de France en Février 2016, par le ministère de l’Écologie et du Développement Durable, au titre des ports maritimes et littoraux.

Pour être primés, les projets des ports de plaisance doivent être particulièrement exemplaires en matière de pratiques éco-responsables, de développement durable et d’intégration territoriale, des sujets qui font écho chez Cévéo.

 

 

… entre deux rives

 

Moderne, le port de plaisance peut accueillir 1 300 bateaux. C’est l’un des seuls en Languedoc-Roussillon où les places sont libres, afin d’encourager les escales.

 

 

Le port de Gruissan

Source (sous licence Creative Commons Attribution-Share Alike 3.0 Unported).

 

 

De plus, il propose tous types de services et commerces à proximité, comme :

 

– des boutiques, restaurants, bars, glaciers,

– les prestataires spécialisés de l’univers nautique,

– la capitainerie,

– le palais des congrès,

– la cave coopérative … .

 

Des animations sont très fréquentes, il n’est pas rare de rencontrer des artistes (musiciens, peintres, sculpteurs …) dans ce quartier très animé de Gruissan !

Dans une idée de dynamique globale, une passerelle fait la liaison entre rive droite et rive gauche ; un ouvrage moderne et élégant inauguré en 2007 et qui a su donner son élan à l’ensemble de l’espace environnant.

 

Justement, le quartier de rive gauche (appelé communément « Mateille ») est un syncrétisme entre estivants et habitants de Gruissan à l’année. Équipé de pistes cyclables, il offre la possibilité de circuler et se rendre rapidement, en vélo, dans divers lieux. Il propose, entre autres :

 

– une école française de voile,

– les stades, discothèques,

– l’office de tourisme,

– un accès au front de mer et à la plage du Grazel … .

 

 

… et alentours captivants

 

 

Le salin de l’île Saint-Martin

 

Le salin de l’île Saint Martin est situé près du vieux village, et entouré par la mer (à l’est) et l’étang de l’Ayrolle (au sud). Il s’étend sur près de 400 hectares et perpétue, depuis l’Antiquité, la culture du sel et l’élevage d’huîtres. L’exploitation du salin dans sa forme actuelle a débuté dès les années 1911. Ce site unique, témoin d’un savoir-faire ancestral, est un tableau parfait de l’équilibre entre nature et culture !

 

 

L'île Saint-Martin, très connue des touristes et locaux à Gruissan

Source (sous licence Creative Commons Attribution-Share Alike 4.0 International).

 

 

Informations pratiques : en plus de l’écomusée, et suivant la saison, des visites guidées du salin sont possibles. Elles sont accompagnées d’un parcours à pied sur le salin, et de commentaires sur les différentes phases de production. Toutes les informations pratiques (contact, horaires, tarifs) sont présentes sur le site web de l’office de tourisme, ou sur http://www.lesalindegruissan.fr/.

 

Avis à tous les amateurs de fleur de sel !

 

Quant à la boutique, elle dispose de produits locaux originaux à base de sel (soins naturels …) et de miels, confitures ou huiles d’olive.

 

 

Les vignobles

 

Dans une région où la culture de la vigne remonte au 11ième siècle avant Jésus-Christ (puis très développée sous l’occupation romaine), Gruissan est le territoire de nombreuses caves et vignerons. De plus, c’est l’une des 87 communes du département bénéficiant de l’appellation AOC Corbières (qui a des cépages s’étendant de Carcassonne à la mer, et de la Montagne Noire aux contreforts des Pyrénées).

On dit que les vignes du massif de la Clape seraient exposées aux treize vents de la région … de quoi satisfaire -donc- (avec modération) les amateurs de bons vins du Sud de la France, avec des produits variés, et de qualité !

 

 

Le Pirat’Parc

 

C’est LE rendez-vous détente pour les familles et enfants. Ouvert de 20h à 02h tous les soirs d’été, le parc propose tous types de spectacles et attractions (toboggans, voitures électriques, chaises volantes …). Vous y trouverez également de quoi grignoter, sans oublier … le traditionnel feu d’artifice !

 

 

Et bien d’autres …

 

Vous l’avez vu, Gruissan n’est pas qu’une simple station balnéaire. C’est un ancien village, qui nous laisse entrevoir l’histoire des tout premiers débuts de la côte languedocienne. Qu’il s’agisse de patrimoine architectural, vinicole ou même d’être avant-gardiste sur l’urbanisation de son port de plaisance, Gruissan est une ville pleine de ressources et d’événements à l’année, qui satisferont des publics variés !

 

 

On vous y attend !

 

Summer

Source: « R And R Summer GIF By MSLK Design », sur Giphy.